Continent
« Jusqu'aux extrémités de la terre, vous serez mes témoins »
Sœurs Missionnaires Notre Dame des Apôtres
Continent
 
 Dernière mise à jour
 le 1er décembre 2015

Debrousse... qui ne se souvient ?


A Lyon, l’Hôpital DEBROUSSE a vécu ses derniers jours ! Entré en service en 1911, il a été transféré progressivement au nouvel hôpital « Femme-Mère-Enfant » à Bron près des hôpitaux cardiologique et neurologique.

Le 13 mars 2008, une Messe d’Action de grâces était célébrée dans la chapelle de l’Hôpital. Sœurs Hospitalières, membres de l’Aumônerie, membres du personnel, quelques parents et enfants encore présents, amis, étaient venus nombreux prier une dernière fois en ce lieu d’où sont montés, ainsi que le disait le Père aumônier, tant de prières de demandes, d’actions de grâces, mais aussi tant de cris de douleur, tant de cris de révolte devant la mort d’un enfant. Au cours de la célébration, empreinte de beaucoup d’émotion, plusieurs registres furent déposés sur l’autel. Depuis de nombreuses années, ils ont recueilli les intentions des nombreuses personnes s’arrêtant dans cette chapelle pour prier. Le Père Aumônier a rappelé que chaque soir, à l’office, les Sœurs reprenaient ces intentions.

Nous-mêmes, Sœurs de Sainte Foy, ne pouvions pas ne pas nous sentir un peu concernées et attristées par cette fermeture !

En effet, à la demande des services sociaux de l’Hôpital, durant plusieurs années, nous avons accueilli un certain nombre de mamans françaises, italiennes, maghrébines accompagnant leur enfant malade.

Qui ne se souvient de Mustapha victime du tremblement de terre d’Alger et de sa maman, hébergés pendant presque une année, de Mounir, de Gaël, jeunes leucémiques que ni la compétence ni le dévouement du personnel soignant n’ont pu guérir, de Ryad et Chekkib, jumeaux prématurés, devenus de solides lurons, d’Enora la petite bretonne des Côtes d’Armor et de tant d’autres dont certains écrivent encore à Noël ? Nous avons partagé les espoirs de ces familles, leurs angoisses, leurs deuils parfois et souvent la joie de la guérison !

Nous n’oublions pas non plus les jeunes algériennes médecins, venues en formation à Debrousse pour acquérir ou parfaire leurs compétences afin de les mettre ensuite au service des enfants de leur pays.

Et maintenant que vont devenir ces imposants bâtiments dominant la ville de Lyon ? Selon la presse, le bâtiment principal sera conservé et transformé en hôtel 4 ou 5 étoiles avec piscine, SPA, brasserie… Des résidences haut de gamme et des logements sociaux cohabiteront, paraît-il, sur ce vaste site. Ces importants travaux ne commenceront qu’en 2009. Nous espérons bien voir disparaître l’horrible château d’eau qui limite notre horizon et la cheminée polluante de l’incinérateur ! A notre avis, ils n’auront plus leur place près d’un 4 ou 5 étoiles !

Une page se tourne pour les Sœurs Hospitalières, pour les familles, pour le quartier …Cette fermeture permettra sans doute une meilleure prise en charge des jeunes malades dans un environnement plus moderne et mieux équipé et nous ne pouvons que nous en réjouir.

« Quiconque accueille un enfant … c’est Moi qu’il accueille. » (Marc 9,37)

En date du : 2 avril 2008


Forum

Mentions légales | Plan du site | Nous contacter | Langue