Continent
« Jusqu'aux extrémités de la terre, vous serez mes témoins »
Sœurs Missionnaires Notre Dame des Apôtres
Continent
 
 Dernière mise à jour
 le 1er décembre 2015

Juin 2010

Du Burkina-Faso ... en France ...

De 48° à l’aéroport de Ouagadougou à 8° à celui de Paris, voilà mon premier passage à vivre en venant du Burkina Faso ! Est-ce le seul choc que je peux ressentir en rentrant en congé ? Il y a également le passage d’un pays assoiffé d’eau, après 8 mois de sècheresse à celui d’un pays ruisselant d’eau après les longs mois d’hiver. Passage du monde où l’oralité est encore bien présente à notre France informatisée au maximum. Chaque jour j’apprends un geste nouveau, un mot nouveau pour me réadapter à ma culture d’origine. En allant à la mairie, la secrétaire me dit que mon nouveau passeport est biométrique ! Alors que je porte des lunettes depuis l’âge de 5 ans, la photo pour le passeport sera sans lunettes. Comment vais-je être reconnu aux frontières du Burkina, Niger, Togo que je franchis si souvent ? J’entends déjà le douanier me demander "Est-ce bien vous ma sœur ?", car non seulement je ne porte pas de lunettes, mais je ne dois pas sourire sur la photo !

Cependant des 2 côtés Burkina et France je trouve la vie qui est bien présente : le cytise est un arbuste qui fleurit en pleine saison sèche, après tant de mois sans pluie, apparaissent des bourgeons sur tous les arbres et le cytise orne la brousse de ses grappes jaunes annonçant Pâques et la Résurrection et la vie. En arrivant en France je retrouve cette nature tout en fête. Puis il y a le désir d’ouverture qui nous est commun. Désir de beauté et de créativité. J’ai fait un tour au centre artisanal avant de prendre l’avion et j’étais émerveillée par cette ingéniosité des artisans burkinabè. Enfin un troisième élément qui nous rassemble est la solidarité. Solidarité à tous les niveaux et remède qui fait oublier toutes les autres morosités de la vie ! Je vous invite à faire ces passages, à découvrir ces différences et aussi les points communs qui font de nous des sœurs et des frères universels.

(JPG)

Sr Rachel Hohmann et sa communauté

Mentions légales | Plan du site | Nous contacter | Langue