Continent
« Jusqu'aux extrémités de la terre, vous serez mes témoins »
Sœurs Missionnaires Notre Dame des Apôtres
Continent
 
 Dernière mise à jour
 le 1er décembre 2015

Août 2010

Justice, paix, inégrité de la Création ... La réconciliation, source de Paix et de Justice !

La recherche de Justice, paix et intégrité de la création est un aspect de la Mission de l’Eglise qui revêt une couleur particulière selon les époques.

Aujourd’hui en Afrique nous entendons monter sans cesse des cris de détresse, de violence, mais aussi l’appel en faveur d’un changement de structures politiques pour atteindre une plus grande justice, une paix plus grande et un respect plus grand des ressources de la terre.

Les temps que nous vivons sont chargés d’inquiétude ; nos civilisations sont en pleine crise et nos difficultés, en ce temps de mondialisation, font naître des ondes de choc dans le monde entier avec de lourdes conséquences : guerres civiles, la gestion économique mal orientée, les migrations de toutes sortes, le trafic humain, l’injustice, le mensonge, l’exclusion….

C’est au cœur de ce monde plongé dans la tourmente qui nous atteint tous que, chrétiens, chrétiennes, nous avons à vivre notre Mission, à témoigner de notre foi au cœur de ces réalités humaines, économiques et sociales. Face à cette situation de souffrance Quelle forme prendra l’engagement social des Sœurs Notre Dame des Apôtres ? Comment continuer à dire aux hommes et aux femmes d’Afrique, d’Europe, d’Amérique latine, du Moyen-Orient… l’Amour de Dieu ?

Sœurs missionnaires, nous sommes appelées à trouver des formes nouvelles adaptées à la crise que nous vivons, car nos frères et sœurs rêvent d’un monde plus fraternel où les droits humains sont respectés, et où chacun reflèterait l’image de Dieu. Comme le soulignent nos Constitutions : "A la suite du Christ, nous voulons vivre la pauvreté évangélique pour ‘chercher d’abord le Royaume de Dieu et sa justice’(Mt 6, 33)". C’était le rêve du pasteur Martin Luther King, c’était aussi l’appel des pères synodaux lancé lors du Synode des Evêques Africains à Rome en octobre 2009. Face à tant d’exemples de conflits, de violence et même de haine il semble urgent d’entreprendre une nouvelle EVANGELISATION même là où la parole de Dieu a déjà été annoncée. Il est vrai que la situation varie d’un pays à l’autre. Quoi qu’il en soit, tous les chrétiens sont appelés à se réconcilier avec Dieu et avec le prochain. Dans cette tâche urgente et permanente, ils doivent être guidés par leurs pasteurs, les prêtres, les Religieux et Religieuses, car la disponibilité à la réconciliation est le "baromètre" de la profondeur de l’évangélisation d’une personne, d’une famille, d’une communauté, d’une nation, d’un continent.

Reconnaissons que, dans le domaine de la JUSTICE, de la PAIX et de l’INTEGRITE de la CREATION, nous avons encore à trouver des chemins nouveaux. Ce que nous pouvons percevoir, c’est qu’à l’intérieur de nos communautés, de nos Provinces et Régions, nous avons nos propres prophètes sociaux. Il y a des Sœurs NDA qui travaillent auprès des minorités, des communautés de base. D’autres prennent soins des enfants de la rue, de la promotion féminine. Plusieurs travaillent de façons diverses auprès des pauvres (orphelins, handicapés, des malades abandonnés). Il y en a qui sont des artisans de paix, en particulier dans les endroits marqués par la violence ethnique et religieuse. Nombre de sœurs "partagent avec les pauvres" leur vie et leur engagement pour la justice.

Tournées vers l’avenir nous nous laissons interpeller par les défis d’aujourd’hui en faveur de la paix, la justice, la réconciliation et le respect de l’environnement.

Puissions-nous par nos paroles et nos actes, dire Dieu au monde qui est le nôtre.

Soeur Denise BANG’NA, nda (Conseil Général)

Mentions légales | Plan du site | Nous contacter | Langue