Continent
« Jusqu'aux extrémités de la terre, vous serez mes témoins »
Sœurs Missionnaires Notre Dame des Apôtres
Continent
 
 Dernière mise à jour
 le 1er décembre 2015

Infos 2005



Sommaire :
-Journées d’amitié
-Surf sur terre
-Témoignages


-  Vœux définitifs
-  Jubilés 2005

-  Octobre - Argentine
Nouveau conseil de district. Felicitaciones ! Y gracias a las hermanas Sophia AMEGASHIE, Agnes HAVERTY y Monique LACOMBE por su generosidad.

-  3 Septembre - Algérie : Commémoration de la mort des sœurs Bibiane et Angèle-Marie

-  Septembre - Tanzanie
Ouverture d’une 3e communauté à Mwanza, en périphérie, où la pauvreté, le chômage empêchent la scolarisation des filles. Les sœurs seront aussi disponibles pour la catéchèse et le centre d’accueil pour les retraites spirituelles.

-  Septembre - Italie
Retour à Fériole (nord de l’Italie) pour l’animation missionnaire et vocationnelle en collaboration avec les SMA.

Haut Haut de page

Journées d’amitié

Pommiers, 5 et 6 novembre

JPG - 50.1 ko
JPG - 40.4 ko

Ces dates sont attendues depuis des jours et des jours… Toute l’année les Sœurs de la communauté les préparent.

Les unes réparent, nettoient, cirent, repassent, les autres brodent, tricotent, récoltent et classent les timbres, créent des œuvres d’art… chacune selon ses possibilités… et, jour après jour toutes font de ces journées, ce qu’elles sont ! Toutes les pièces de la maison sont investies ! Ma grand-mère se serait exclamé : " Quelle affaire … !!! Mon Dieu… quelle affaire… !!! Mais elles portent bien leur nom ces journées. On se sent accueilli avec tant d’amitié …

L’amitié resplendit non seulement sur le visage des Sœurs et des bénévoles, mais aussi sur ceux des visiteurs : voisins, amis et connaissances, qui, pour la plupart ne sont pas là pour " faire des affaires" mais bien par amitié pour les Sœurs.
Amitié aussi les jours précédents, entre la Communauté et les bénévoles venus aider à finir de mettre en place les différents stands. Des liens se tissent…

9 heures… Les visiteurs arrivent. On croirait une rentrée scolaire ! Les retrouvailles sont joyeuses et chaleureuses. Les nouveaux venus, plus timides, font connaissance…

Les stands sont merveilleusement bien achalandés, des sœurs, des dames, des jeunes filles " tout sourire" sont heureuses de présenter leurs marchandises très variées. Elles n’hésitent pas à vanter les mille secrets d’une vieille boîte coffre-fort, à faire l’article, miroir à la main, pour vendre un collier et à animer l’assemblée, qui apprécie.

-  " Chéri, s’exclame une dame, j’ai trouvé la nappe de mes rêves ! "
-  " Que de choses ! Que de choses ! je ne sais que choisir…"
A la cafétéria, crêpes et gaufres délicieuses sont servies à toute heure, accompagnées de boissons chaudes et froides de toutes sortes.
Ces deux journées passent trop vite
-  " J’aime cette ambiance, les contacts. Ces journées sont bien un peu fatigantes, mais combien réconfortantes, et pour moi, importantes."
-  " C’est ma première année de participation, et j’en suis très heureuse !"
-  " Tout n’a pas été vendu, mais les gens sont partis contents…et nous aussi ! "
-  " J ’espère bien revivre de telles journées l’an prochain ! "
-  " Ces quelques jours passés à Pommiers ont été très gais et laissent de bons souvenirs (parfois aussi quelques courbatures !) mais, grâce à toute cette amitié, je suis prête à recommencer l’année prochaine …
Merci à tous et à toutes ! une bénévole

JPG - 56 ko

Haute-Goulaine, 22 et 23 octobre

JPG - 49.6 ko

Chaque automne, notre paisible maison de retraite devient pour deux jours un lieu d’accueil et de rencontre de nos parents, amis, et habitants d’alentours. Cette année les journées des 22 et 23 octobre ont continué cette tradition.

Les semaines qui précèdent ces journées sont remplies d’une activité fébrile. On recense les réalisations de chacune : quelle place leur donner ? Quel prix proposer ? Quelle présentation faire ? Il faut aussi se préparer à de longues stations debout pour accueillir, dialoguer. Malgré les faibles forces, des lieux et des choses grandioses se préparent !

Joie des rencontres, des retrouvailles chaleureuses ! Nous voyons parfois en ces jours les familles de nos sœurs parties depuis longtemps. Les liens demeurent.

Joie aussi d’exposer les travaux réalisés patiemment par les sœurs tout au long de l’année. Nous avons de grandes spécialistes.

Les brodeuses émérites dont les œuvres sont très demandées et même réservées à l’avance. Les créatrices : cartes postales, cartes de vœux, tableaux en carton-mousse, tableaux en 3D, petits objets originaux et ingénieux ! Les tricoteuses variées et expertes. Les jardinières qui ne manquent pas, avec l’aide de la couturière, de préparer des sachets de lavande décorés, embaumant la salle d’exposition. La peinture est présente également avec notre artiste exposant de mini aquarelles sur toile ou ardoise, très originales. Nous continuons aussi la philatélie qui demande beaucoup de travail mais n’intéresse que les spécialistes.

Enfin l’artisanat venant d’Afrique, d’Argentine, d’Égypte, du Japon, très prisé par les visiteurs.

Tombola, surprises pour les enfants, il y en a pour tous les goûts.

Nos sœurs aînées gardent la fibre missionnaire. Une partie de la vente de toutes ces œuvres va aux missions. Aussi, même les moins volubiles savent convaincre les éventuels clients.

Malgré les stands à tenir, lorsque la famille invite au buffet, le souci de la vente fait place au partage et au plaisir de déguster de bonnes choses ensemble. Un buffet toujours très sollicité faisant bruire la maison de rires, d’exclamations, et de courses des enfants.

Nous profitons toujours de ces temps d’amitié pour emmener les visiteurs au royaume de la mission NDA dont l’histoire et l’action décorent les murs de tous les lieux de passage.

Reste alors la joie d’être parties en mission quelques jours !

Sœur Christiana Roussey

Haut Haut de page

Surf sur terre

Le 29 Mai 2005 sur la colline de Fourvière près de 80 enfants se sont retrouvés pour vivre un après-midi autour de la mission. Avec leurs animateurs de catéchèse et parents, ils sont allés à la rencontre des enfants des 5 continents. Lire l’article

Haut Haut de page

Témoignages

-  NOUVELLES DES GLENANS. HAUTE GOULAINE. D’UN FLEUVE A L’AUTRE … Un événement : une nouvelle résidente !
Quitter les rives de l’Yonne pour venir sur les bords de Loire… voici ce que je viens de vivre.
Après 12 ans au service de la paroisse et d’un quartier de Migennes, me voici arrivée aux Glénans, à la maison de retraite NDA de Haute-Goulaine. Quel changement !
J’ai quitté 2 sœurs, j’en retrouve 40 ! mais toutes bien accueillantes, avec leur sourire et leur bonne humeur. Cet esprit de famille qui circule entre nous, fait de simplicité, de chaleur fraternelle, aide grandement à s’adapter. Dans cette ambiance, on s’habitue vite.
Des animations de toutes sortes emplissent nos journées.
Surtout, nous continuons notre mission, qui est une mission priante à notre âge.
Les haltes bienfaisantes à la chapelle, et les belles liturgies, nous permettent de retrouver le Cénacle avec Marie.
Vous serez les bienvenues lorsque ce sera votre tour. Nous vous accueillerons bien !
Sœur Paulette

-  Après l’arrêt de notre activité professionnelle, il nous est apparu que notre action missionnaire devait se poursuivre dans la continuité par une insertion en plein monde, mettant au service des autres les capacités acquises antérieurement.
Nous avons le sentiment d’avoir réussi une reconversion qui n’était pas évidente au départ et qui nous a permis de conserver une activité apostolique et un dynamisme malgré les diminutions liées à l’âge ou à la maladie. » Pour B., infirmière, c’était le souci des malades. D’abord à la Ligue contre le Cancer, pour accueillir et écouter les personnes atteintes de cancer, en grande détresse psychologique. Puis visite à d’autres malades en hôpital ou en service de rééducation.
Par ailleurs, l’organisme « Terre d’amitié » avait besoin de bénévoles pour trier des médicaments destinés au Tiers Monde et notamment à l’Afrique. Elle s’y est engagée et a même retrouvé parmi les destinataires des postes de mission NDA.
J. est engagée dans un Service d’Aide aux Victimes. Il s’agit d’accueillir, écouter et d’informer des personnes victimes d’infractions pénales. Ces personnes sont désemparées psychologiquement, dans l’ignorance de leurs droits et parfois en situation matérielle difficile. Elles ont besoin d’être soutenues et orientées.
(Extraits de Province de France aux multiples visages, 2004)

(JPG)

-  Maradi (Niger)
Le 10 décembre 2005
Les chrétiens se préparent pour la fête de Noël. Chaque CCB va préparer un repas qui sera pris en commun à la paroisse le jour de Noël. La famine s’est éloignée. Nous avons touché du doigt la solidarité internationale. Il nous reste à vivre la solidarité locale. Ce n’est pas évident car les chrétiens ne sont pas Nigériens. Ils viennent de différents pays et ne se connaissent pratiquement pas. Néanmoins, on va se retrouver et on va fêter comme tous les chrétiens du monde. Et moi, je serai particulièrement unie à vous.
Affectueusement, Olga Mongellaz


Mentions légales | Plan du site | Nous contacter | Langue