Continent
« Jusqu'aux extrémités de la terre, vous serez mes témoins »
Sœurs Missionnaires Notre Dame des Apôtres
Continent
 
 Dernière mise à jour
 le 1er décembre 2015

Juin 2013

Eglise des Apôtres - Eglise de toujours

A la rentrée de cette saison liturgique, dite "Temps ordinaire", nous pouvons constater que ’les jours se succèdent et ne se ressemblent pas’. Notre parcours de vie se poursuit sur une route de surprises, et bien souvent nous pouvons entendre ces mots : Incroyable ! ... Qui pouvait s’y attendre ?.... Comment cela a-t-il pu se faire ? D’où nous vient cette nouvelle ? ...

Autant de questions qui se soulèvent, d’ici et de là, sans jamais provoquer une réponse de satisfaction à notre entendement humain. Alors ? ... alors ne serait-ce pas l’heure de se rappeler ces mots de l’Evangile : "Le vent souffle où il veut, et nous ne savons pas où il va" ? Ce vent, c’est le vent de Pentecôte. Inutile de chercher plus loin. Le temps de l’Eglise est le temps de l’Esprit, nous le savons.

Ne serait-ce pas pour cela que notre pape François, "venu de l’autre bout du monde", a soudain fait irruption dans le Collège de Cardinaux ?

Et maintenant, que devons-nous faire ?’ Ce n’est pas à Jean le Baptiste que nous posons cette question, mais à François qui nous répond :

Cheminer ... Edifier... Confesser .

Cheminer  : marcher aux pas de Dieu qui conduit les nôtres ; et, cela, dans la FOI.

Edifier  : il s’agit bien de l’évangélisation du monde qui doit se poursuivre « jusqu’à la fin des temps », par la parole et par l’exemple de vie.

Confesser  : avoir le courage de se dire chrétiens, de vivre sa foi, dans nos sociétés de vie qui prônent de plus en plus le chemin du rejet de Dieu. C’est cela la nouvelle évangélisation.

Ce mois de juin qui commence, nous invite à tourner nos regards vers Celui qui est l’AMOUR. Exprimons donc à notre Dieu qui ne cesse de pardonner, notre amour sincère en vivant le pardon, l’humilité, et la joie de nos rencontres fraternelles.

Puissions-nous être, dans le jardin de Dieu, comme ces roses qui s’ouvrent aux premiers rayons de soleil, "pour une plus grande gloire de Dieu".

Sr Françoise GUY, nda - Haute-Goulaine

(JPG)

Mentions légales | Plan du site | Nous contacter | Langue