Continent
« Jusqu'aux extrémités de la terre, vous serez mes témoins »
Sœurs Missionnaires Notre Dame des Apôtres
Continent
 
 Dernière mise à jour
 le 1er décembre 2015

Août 2014

En ces temps où tant de pays dans le monde sont bouleversés par la violence, la guerre et tant d’autres fléaux, faisons nôtres ces intercessions écrites à partir de textes du Pape François :

Le monde est un héritage que nous avons reçu de nos ancêtres, mais c’est aussi un prêt de nos enfants : des fils qui sont fatigués et épuisés par les conflits et désireux de parvenir à l’aube de la paix ; des fils qui nous demandent d’abattre les murs de l’inimitié et de parcourir la route du dialogue et de la paix afin que l’amour et l’amitié triomphent.

Seigneur rends-nous disponibles à écouter le cri de nos concitoyens qui nous demandent de transformer nos armes en instruments de peurs, nos peurs en confiance et nos tensions en pardon.

Beaucoup, trop de ces fils sont tombés, victimes innocentes de la guerre et de la violence. Que leur mémoire infuse en nous le courage de la paix, la force de persévérer dans le dialogue à tout prix, la patience de tisser jour après jour la trame toujours plus solide d’une cohabitation respectueuse et pacifique, pour la gloire de Dieu et le bien de tous.

Seigneur donne-nous la capacité de regarder avec bienveillance tous les frères et sœurs que nous rencontrons sur notre chemin.

Pour faire la paix, il faut du courage, bien plus que pour faire la guerre. Il faut du courage pour dire oui à la rencontre et non à l’affrontement ; oui au dialogue et non à la violence ; oui à la négociation et non aux hostilités ; oui au respect et non aux provocations ; oui à la sincérité et non à la duplicité. Pour tout cela, il faut du courage, une grande force d’âme.

Seigneur, infuse en nous ce courage d’accomplir des gestes concrets pour construire la paix. Donne-nous cette force d’être chaque jour des artisans de paix.

Nous avons entendu un appel, et nous devons répondre : appel à rompre la spirale de la haine et de la violence, à la rompre avec une seule parole : "frère", "sœur". Mais pour prononcer cette parole, nous devons tous lever le regard vers le Ciel, et nous reconnaître enfants d’un seul Père.

Seigneur, maintiens allumée en nous la flamme de l’espérance pour accomplir avec une patiente persévérance des choix de dialogue et de réconciliation, afin qu’advienne finalement la paix.

SHALOM – PAIX – PAZ – PAX – PACE – PEACE - SALAM

Mentions légales | Plan du site | Nous contacter | Langue