Continent
« Jusqu'aux extrémités de la terre, vous serez mes témoins »
Sœurs Missionnaires Notre Dame des Apôtres
Continent
 
 Dernière mise à jour
 le 1er décembre 2015

De Kouassi Datékro (Côte d’Ivoire)

Décembre 2005

Voici un petit air africain, quelques nouvelles de notre vie ici en terre ivoirienne.

Aujourd’hui, si la Paix semble revenir en Côte d’Ivoire, il nous est permis d’espérer en des lendemains meilleurs pour l’an nouveau 2006.

Toute la paroisse s’est mobilisée pour fêter Anne-marie Kouassi, première religieuse de la région du Gbini. Elle a fait son engagement le 18 décembre dernier à Djoro-Djoro, son village natal.

Prochainement, le troisième prêtre, Alfred, sera ordonné par Monseigneur Jean-Jacques.

Pour le oui et le don total de leur vie, rendons grâces au Seigneur !

La communauté n’a pas changé ; avec sœur Marie-Bernard nous continuons la mission depuis déjà plus d’une décennie.

De plus en plus, une présence attentive est indispensable dans notre milieu rural très défavorisé.

La pauvreté restant la difficulté majeure de l’exode rural, de bien des maux et surtout de la grande pandémie des temps modernes, notre travail s’intensifie auprès des grands malades et handicapés. Pas une journée ne passe sans un cas à résoudre.

Sur la paroisse, nous travaillons en collaboration avec le père Pierre Kadjo, responsable, et son jeune vicaire, l’abbé Jean-Claude. La catéchèse des enfants et plusieurs mouvements nous sont confiés.

Je vous livre quelques faits marquants de l’année.

Emmanuel, 20 ans, atteint d’une osthéomélite, et Adiara, 8 ans, défigurée par une tumeur à la face, ont retrouvé la santé. Ils ont été soignés et hospitalisés plusieurs mois.

Aujourd’hui, c’est Michel, 14 ans, souffrant d’une grosse plaie infectée depuis plus d’un an. Il risque de perdre sa jambe. La maman, sans ressources, vient frapper à notre porte.

Et puis, avec la dernière rentrée scolaire, nombreux sont les enfants gravitant autour de la maison, dans l’espoir d’une réponse à leur requête. Pour montrer leur reconnaissance, certains gestes vont droit au cœur : Fidèle me remet discrètement le dessin de l’amitié qu’il a fait lui-même. Catherine, dès 7 heures du matin, est là avec sa cuvette d’arachides.

Être à Kouassi-Datékro, ce n’est pas seulement pour travailler, donner, apporter. C’est recevoir l’humble don de l’autre, son sourire, sa gentillesse et surtout sa patience.

Chaque soir, face à l’étoile du berger, au rendez-vous de la prière, avec René, Joseph, Irénée et parfois Laetitia, nous avons une pensée pour vous, amis lointains, mais proches dans notre cœur.

Que la fête de la Nativité comble votre cœur d’espérance pour qu’animés d’une invincible confiance, nous entrions dans la Nouvelle Année.

Que l’année 2006 vous apporte paix, joie et santé pour la marche de chaque jour.

Vos sœurs de Kouassi Datékro

Mentions légales | Plan du site | Nous contacter | Langue