Continent
« Jusqu'aux extrémités de la terre, vous serez mes témoins »
Sœurs Missionnaires Notre Dame des Apôtres
Continent
 
 Dernière mise à jour
 le 1er décembre 2015

En Italie

site web de la Province d’Italie

Aux archives de la congrégation, à la maison généralice de Rome

(JPG) À la maison généralice de Rome, Thérèse Baroin se penche sur l’histoire de l’Institut : sa naissance, ses premiers pas, son développement, sa vie jusqu’à aujourd’hui, ses peines, ses difficultés, ses joies.

Archiviste ... Ce mot n’évoque bien souvent qu’un personnage au milieu de quelques vieux papiers et grimoires. Et je suis, depuis 2001, par la grâce de mes Supérieures, ce personnage ; et voilà que je découvre tous les charmes de ce travail passionnant. C’est la vie qui respire à travers tous les documents, qui s’exprime, qui raconte. C’est l’Histoire de notre Congrégation. Les armoires sont pleines de la vie et des écrits de notre Fondateur, le Père Augustin Planque, de l’Histoire de chaque territoire, de chaque fondation, de chaque maison, des lettres de nos Sœurs anciennes depuis les origines, d’objets souvenirs de notre Père ou des Sœurs ; et l’ordinateur, aussi, raconte le parcours de chacune.

Ce qui me passionne, surtout, ce sont les recherches, demandes faites par les Sœurs, les chercheurs ou les familles. A partir d’un nom, d’une date, d’un événement, d’une œuvre, je plonge dans un monde inconnu, une mission des premières années de la Congrégation, d’avant 1900. J’assiste à la fondation d’une maison, à son dénuement, aux épreuves, à la maladie, à la mort de nos pionnières. Une lettre me renvoie à une autre, un récit d’une Sœur à une autre Sœur. Je vogue sur le voilier « Maris Stella » avec les Sœurs de Couzon en 1868, sur le voilier « La Fortune » avec les NDA en 1872. Je fais naufrage, en 1943, sur le « Californie » bombardé en pleine mer, avec 7 de nos Sœurs, en route pour l’Afrique. La bombe a éventré le navire en plein milieu : 120 morts, les 27 missionnaires à bord, miraculeusement indemnes ! Que de péripéties ! Que d’aventures ! Mais il me faut revenir en 2007, répondre au courrier, aux demandes, faire face aux urgences.

Et l’Histoire continue de s’écrire. Vers les archives arrivent les relations des chapitres, des rencontres internationales, provinciales, des jubilés, des célébrations, des statistiques, des photos. Il faut examiner, trier, classer, répertorier, enregistrer. Heureuse à Rome, heureuse dans cette Communauté du Généralat, heureuse au milieu de mes Archives au service de la Congrégation et de la Mission, que dire de plus ? J’ai reçu, un jour, une image sur laquelle il était écrit : « Où Dieu nous a semées, il faut savoir fleurir » et j’ajouterai « s’épanouir », c’est ce que je fais.

Sœur Thérèse BAROIN

JPG - 29 ko

Un immense fonds, mémoire de la congrégation, qui remonte à notre fondation et passe par les vies et les rappels à Dieu de toutes celles qui nous ont précédées.

Thérèse Baroin fait partie d’un Groupe d’une trentaine d’Archivistes Francophones de Rome (le GAFR) initié par soeur Michelle Jeannerot (NDA) qui a organisé nos archives générales. Des réunions tous les mois permettent des échanges, de la documentation sur le travail d’archivistes, des visites d’archives dans les congrégations. Un enrichissement mutuel des connaissances et des expériences de chacun.

Elle participe aussi à Multi Media International, (MMI) dont le but est : "Des religieux aident des religieux à utiliser efficacement les médias dans leur mission d’Évangélisation". Ainsi chaque mois se déroule un atelier informatique pour l’exploitation des ordinateurs.

(Extrait de Province de France aux multiples visages, 2004)


Mentions légales | Plan du site | Nous contacter | Langue