Continent
« Jusqu'aux extrémités de la terre, vous serez mes témoins »
Sœurs Missionnaires Notre Dame des Apôtres
Continent
 
 Dernière mise à jour
 le 1er décembre 2015

Novembre 2007

Vie internationale, chemin de sainteté

(JPG)

Novembre s’ouvre par la Toussaint et s’achemine vers la fête du Christ Roi. Avons-nous conscience que nous allons chaque jour vers le Christ, le roi des cœurs, qui viendra lui-même instaurer l’amour fraternel sur la terre ? Jésus, le roi de l’univers, le roi de notre cœur, nous appelle à la sainteté.

Pour nous, sœurs de Notre-Dame des Apôtres, cet appel s’incarne notamment par la vie internationale. Elle est une des caractéristiques de notre institut missionnaire et donc de notre vie de chaque jour.

(JPG)

Que l’on puisse voir le visage du Christ en nous voyant si différentes et profondément unies, voilà votre désir. On se confronte et on se pardonne, on apprend à s’aimer, ce sont les petits pas vers la sainteté que nous sommes appelées à vivre. Ce qui nous est demandé, c’est de mettre notre confiance dans le Christ : nous ne nous choisissons pas les unes les autres, mais puisque le Christ nous réunit pour participer à sa mission, c’est qu’il nous donnera tout ce qui nous est nécessaire pour répondre ensemble à son appel. . Je viens d’en vivre encore l’expérience ! Pour notre pèlerinage du mois d’août, en France, nous sommes venues de dix-neuf pays pour fêter notre fondateur, Augustin Planque. Chacune a apporté sa pierre pour qu’ensemble nous vivions ce temps fort, dans l’amour, le pardon, la joie, les sourires, la prière, les activités et le service. Si notre rencontre a été un témoignage missionnaire, j’ai pour ma part découvert qu’en France la foi était bien plus vivante et forte qu’on ne le dit ! En mission en Côte d’Ivoire à Gagnoa, nous sommes cinq sœurs de quatre nationalités et cette expérience fortifiera ma vie quotidienne.

Chacun dans son milieu de vie n’est-il pas appelé dans le Christ à dépasser les barrières, les préjugés, les rancoeurs qui divisent ? Le Royaume de sainteté n’est-il pas à ce prix ?

Sœur Hélène Kacou

Les mots de 2005-2006

Mentions légales | Plan du site | Nous contacter | Langue