Continent
« Jusqu'aux extrémités de la terre, vous serez mes témoins »
Sœurs Missionnaires Notre Dame des Apôtres
Continent
 
 Dernière mise à jour
 le 1er décembre 2015

Je me dois de vous le dire

Soeur Rolande Portere nous partage le grand amour de sa vie.

Pommiers, le 15 février 2006

J’ai la joie peu ordinaire de vivre une action de grâce, dans un cœur plein de « merci » à la Vierge Marie et à Jésus, eux qui, pas une seconde dans ce monde, ne nous ont laissé tomber dans l’infidélité à notre contrat de « mariage ». La vie a été intense, pleine d’amour, une vie pleine de foi, de confiance et d’espérance, parce que grâce à Lui, nous étions sures de Lui ! Avec Jésus, nous avons vécu une vie d’amour et de fraternité qui ne trompe pas. Depuis 50 ans, Jésus n’a cessé de me dire ; « Rolande, je t’aime », au fur et à mesure que je trébuchais par mon manque de foi en Lui. Je sentais Jésus me regarder, serein, paisible, sans reproche à mon égard ; et moi j’éprouvais une sérénité qui n’est pas de ce monde. La paix m’enveloppait comme un beau drap fin et chaud ; je retrouvais une immense confiance, une immense espérance de vivre dans la Lumière avec Lui. Je me dois de vous le dire, de le faire partager.

Aujourd’hui, Jésus est avec nous, en nous. Il nous invite à son banquet d’action de grâce. Jésus-Christ, notre bien-aimé, est le seul à nous avoir revêtues de la robe nuptiale, le jour où il nous a appelées à le suivre, à l’aimer, à le faire aimer partout où nous irions, partout où des parcelles de son Evangile pourraient être déposées : un lieu, un cœur, une oreille, une lecture, une pensée vers lui en présence d’une autre personne, une louange à son égard, une demande conforme à sa volonté divine. Chaque fois que nous avons pensé à Jésus rédempteur, nous avons été missionnaires Notre-Dame des Apôtres.

(JPG)

N’ayons jamais peur de vivre au cœur de ce monde, Jésus est vivant, sachons le dire au monde le plus réticent et le plus incroyant. Croyons à la Bonne Nouvelle et que Jésus-Christ change notre cœur de pierre en cœur de chair, pour consoler nos frères et sœurs autour de nous. Ceux dont la dignité a été volée et massacrée au profit de l’argent, de la drogue, du pouvoir, d’un parti, de la guerre…
L’Eglise universelle à laquelle nous appartenons, l’Eglise de Jésus-Christ, l’Unique Eglise fondée par notre bien-aimé nous a consacrées dans son sein par les sacrements du baptême, de confirmation, de communion eucharistique, par la prière communautaire, par le sacrement de réconciliation. Ils ont su faire de nous, de chacune de nous, des sœurs unies et fraternelles au service de nos frères de couleur d’Afrique et de tout pays. C’est l’Eglise que nous aimons dans ses multiples rites et ses multiples liturgies, avec un seul credo. Avec l’Eglise et grâce à l’Eglise, nous ne quitterons jamais cette robe nuptiale et missionnaire que nous portons avec la Vierge Marie, Marie notre mère par Jésus-Christ, son fils. Nous sommes conviées à la noce de l’éternité. Sœur Rolande

Mentions légales | Plan du site | Nous contacter | Langue