Continent
« Jusqu'aux extrémités de la terre, vous serez mes témoins »
Sœurs Missionnaires Notre Dame des Apôtres
Continent
 
 Dernière mise à jour
 le 1er décembre 2015

Marie-Thérèse Tardy (Tchad)

Sarh, décembre 2006

Bien chers parents et amis,

Une année s’achève, certainement bien remplie pour tous. Beaucoup d’événements l’ont jalonnée, évitant ainsi la routine ou la torpeur. L’année qui s’annonce est entre les mains de Dieu. Laissons-le agir dans notre vie, il n’en sortira que du bon.

Ici, l’année a été marquée par une saison des pluies abondante, trop abondante dans certaines zones. En ce début de saison sèche, tous ceux dont les cases sont tombées à cause de l’eau s’attellent à reconstruire.

Chez nous, le foyer de collégiennes a ouvert ses portes en septembre : 10 adolescentes de 12-13 ans font l’apprentissage d’une vie de groupe, et de la vie de collégienne. C’est beaucoup de nouveautés pour des enfants qui sont toujours restées en famille, dans leur village.

Mais maintenant, elles s’habituent, et apprécient le relatif confort qui leur est offert : électricité, eau au robinet ou à la pompe, temps pour étudier, livres scolaires à leur disposition. Sans compter des films vidéos de temps en temps ! La cuisine, le ménage, la lessive ne les rebutent pas : elles y sont habituées depuis leur enfance.

À la communauté, chacune est bien occupée dans son apostolat : Margherita trouve toujours autant de malades à soigner chaque jour : ce ne sont pas seulement ceux qui sont atteint du sida, ou séropositifs, mais aussi tous ceux qui ne trouvent pas les soins à l’hôpital de la ville. Ange s’évertue à faire entrer dans les petites têtes de ses enfants de CE1 que b et a font ba ! Grands dieux que la langue française est compliquée !!!!

Denise veille sur ses collégiennes, les aide à bien s’intégrer, règle les petits conflits.

Pour ma part, je suis toujours au SAVE pour répondre aux demandes de travaux d’impression en tous genres. Mais je donne aussi du temps à la catéchèse et la liturgie à la paroisse. Comme vous le voyez, rien d’extraordinaire, mais des journées bien remplies.

L’année a été rythmée aussi par l’insécurité dans certaines régions du pays. Si N’Djamena, la capitale tremble souvent devant la menace des rebelles, Sarh est toujours restée calme. Mais ces derniers temps, l’annonce d’affrontements entre arabes et non arabes rappelle aux populations de mauvais souvenirs, et des blessures pas encore guéries. Tout le monde aspire à la paix, et aussi à plus de justice, face à un gouvernement qui ne joue plus son rôle, mais cherche à s’enrichir sur le dos des pauvres. Le pétrole, envisagé comme moyen de développement appauvrit toujours plus la population et enrichit un clan bien installé. Que la nouvelle année soit marquée par la fin des conflits qui font tant de victimes innocentes, un peu partout dans le monde.

Que la justice, la fraternité, la solidarité deviennent des réalités et non des mots. Que Noël rappelle à chacun le rêve de paix voulu par Dieu et confié aux hommes.

Joyeux Noël à vous tous. Que la nouvelle année vous apporte la joie, l’amour partagé, l’espérance, et la paix. Bien fraternellement.

Marie Thérèse TARDY BP 152 - SARH - TCHAD marittardy@yahoo.fr

Mentions légales | Plan du site | Nous contacter | Langue