Continent
« Jusqu'aux extrémités de la terre, vous serez mes témoins »
Sœurs Missionnaires Notre Dame des Apôtres
Continent
 
 Dernière mise à jour
 le 1er décembre 2015

Burkina Faso, Centre de réinsertion des enfants de la rue

Le centre a été fondé par les Sœurs de N.D. des Apôtres et soeur Suzanne en est responsable depuis deux ans. Il y a quelque temps, elle nous parlait de son projet et de l’urgence de sa réalisation. Aujourd’hui grâce à l’aide de beaucoup d’amis et d’associations, le Centre vit !

Chers amis et parents,

Comment vont vos filleuls à Fada ? Grâce à vous, ils vont bien et sont remplis du désir de se tenir debout, pour la gloire de Dieu et surtout pour se réconcilier avec leur famille, pour se battre afin de retrouver leur dignité perdue par leur vie, leur violence et leur délinquance dans la rue.

Dix sept enfants sont hébergés ces temps-ci au centre après diverses réinsertions. Depuis décembre, certains enfants ont pu regagner leur famille par le biais de l’action sociale.

Deux enfants ont récidivé et sont partis en Côte d’Ivoire pour une autre aventure. Après un mois, ils sont revenus mais tandis que l’un est rentré au centre pour reprendre ses cours de mécanique, l’autre a replongé dans la drogue dans les rues de la capitale. Il y a deux jours, ce dernier a été à nouveau récupéré par une association s’occupant d’enfants en difficulté. Après écoute et dialogue avec l’enfant, celui-ci a pris la décision de revenir à Fada pour reprendre son apprentissage.

Deux autres, Hamadou et Moussa, âgés de 13 et 14 ans, reviennent de commencer des cours de couture. Un autre vient de décrocher son permis de conduire et travaille avec un camion de transport circulant entre le Burkina et le Benin, pays limitrophe avec le Burkina.

Ceux qui continuent les cours à l’école professionnelle font également des expériences pratiques dans des ateliers deux fois par semaine. Les plus petits sont au cours élémentaire. Ils travaillent bien et sont assidus à l’école.

(JPG)

Comme activités manuelles, nous allons commencer le jardinage, avec leur accord. Cette activité leur permettra de manger le fruit de leur travail. C’est notre premier objectif. Plus tard, nous verrons, selon leur dynamisme et la bonne volonté qu’ils montreront.

Nous venons enfin d’aménager une salle de loisir, toujours grâce à vos dons, pour des temps d’éducation, de partage sur des faits de vie, à travers des cassettes et des jeux. Voilà, chers amis, ce que nous voulions partager avec vous sur ce Centre qui survit en grande partie grâce à votre aide. Nous partageons avec vous la joie du Ressuscité.

Mentions légales | Plan du site | Nous contacter | Langue