Continent
« Jusqu'aux extrémités de la terre, vous serez mes témoins »
Sœurs Missionnaires Notre Dame des Apôtres
Continent
 
 Dernière mise à jour
 le 1er décembre 2015

Marie-Josèphe Taffin (Côte d’Ivoire)

Kouassi Datékro

L’année qui vient de s’écouler n’a pas manqué d’événements importants dans la paroisse Notre Dame de la Paix. Le 19 août dernier, elle a vécu sa première ordination : l’abbé Alfred est devenu prêtre de Jésus-Christ, il sera désormais vicaire dans sa région pour seconder notre nouveau responsable, l’abbé Jean-Claude.

Une toute jeune équipe dans notre vaste paroisse comptant 36 communautés villageoises. Le 17 décembre, Sœur Marie-Bernard a fêté dans la joie et l’action de grâces ses 50 ans de vie religieuse et missionnaire.

Ces événements viennent redynamiser la foi et l’engagement des baptisés et catéchumènes dans l’Eglise-famille (thème de l’année pastorale diocésaine).

De grands événements exceptionnels, oui ; mais au jour le jour, la vie de la paroisse continue sa mission à travers la catéchèse, les visites et les célébrations dans les villages pour soutenir les catéchistes : 50 enfants du primaire et secondaire ont reçu le baptême le 10 juin dernier.

Le pays tout entier reste marqué depuis 2002 par la guerre et des conflits, la situation socio-économique est grave, certaines régions sont épuisées, le peuple est fatigué. À Kouassi Datékro, zone enclavée et défavorisée, la population a perdu tout espoir. Face aux tensions politiques, nous avons à encourager la jeunesse en quête d’aventure à rester au village, à aider les agriculteurs à lutter pour un monde plus juste.

Ensemble, nous restons proches des malades, de ceux qui sont dans le besoin, notre rôle avant tout est de ne pas décevoir la personne qui vient vers nous pour son problème, ou le malade se présentant avec une ordonnance.

Les personnes dont je m’occupe font leur chemin, ave leur handicap : Awa et Fatoumata ont obtenu une aide de la Fondation pour un petit commerce. Vivien et Clémentine sont partis pour un collège privé, en 2e et 3e. Valérie vient de commencer son atelier de couture dans son village natal. Alphonse continue sa formation de vitrier et Michel est revenu guéri après 117 jours d’hospitalisation. Comme le dit saint Irénée : « la Gloire de Dieu, c’est l’homme vivant, debout ! ».

Mentions légales | Plan du site | Nous contacter | Langue