Continent
« Jusqu'aux extrémités de la terre, vous serez mes témoins »
Sœurs Missionnaires Notre Dame des Apôtres
Continent
 
 Dernière mise à jour
 le 1er décembre 2015

Mars 2006

(JPG) « Ce que Yahvé réclame de toi, rien d’autre que d’accomplir la justice, d’aimer la bonté et de marcher humblement avec ton Dieu. » (Mi 6,8)

Il est important de réentendre cette parole du prophète Michée en ce début de Carême. Y a-t-il un plus beau programme de conversion, de marche à l’étoile en cette période de l’année ?

-  « Accomplir la justice », autre manière de vivre la septième béatitude : « Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu » (Mt.5,9) Dieu seul est le Juste par excellence, mais l’homme créé à l’image de Dieu est appelé à faire œuvre de paix dans son milieu de vie, en famille comme au travail, pour devenir, chaque jour davantage, fils de Dieu.(JPG)

-  « Aimer la bonté », autre expression de la deuxième béatitude : « Heureux les doux, car ils possèderont la terre » (Mt5,4). La douceur rayonne par la bonté. N’est-ce pas celle qui irradiait le visage du Christ et qui attirait les foules à lui. Tout son être n’était que bonté, comme une force qui sortait de lui et les guérissait tous.

-  « Marcher humblement avec ton Dieu ». C’est tout simplement l’accomplissement de la première béatitude : « Heureux ceux qui ont une âme de pauvre, car le Royaume des cieux est à eux » (Mt5,3). L’humilité et la pauvreté de cœur sont comme deux sœurs jumelles qui ouvrent au pèlerin les portes du Royaume de l’Amour.

Le temps de carême n’est-il pas une occasion privilégiée pour tenter de répondre à cette invitation : vivre, dès ici bas, la force vitale de l’amour, en pratiquant la justice, en aimant la bonté pour marcher en présence de Dieu. C’est l’avant-goût du Royaume Céleste.

Soeur Marie-Claire Charles

Mentions légales | Plan du site | Nous contacter | Langue